AthéA et Anne Baquet

Courrier Cauchois du 21 janvier 2011 :

Ce vendredi au théâtre Montdory :

AthéA et Anne Baquet

Ce soir, vendredi 21 janvier, à 20h30 au théâtre Montdory, le service culturel de la ville de Barentin présente le programme culturel pour le premier semestre 2011. Ce sont les comédiens de l’Athéa (Athelier Théâtre de l’Austreberthe) qui présenteront les évènements de cette première partie de l’année, où l’on pourra gagner des places pour les spectacles par tirage au sort.
En deuxième partie, les spectateurs pourront découvrir Anne Baquet avec son spectacle désopilant « Non, je ne veux pas chanter ! ».
Après cinq années passées à Saint-Pétersbourg (Russie) où elle fait ses études musicales (chant), Anne Baquet complète sa formation en France par des cours de danse et de comédie. Son goût pour la diversité la mène à se produire dans la compagnie Karine Saporta (France, Japon, Italie, Portugal), le cirque de Barbarie (Berlin), à travailler avec Marcel Azzola, Elisabeth Wiener, Renaud Fontanarosa, Mickael Nyman…
En 1997, elle décide avec Claudine Allegra (chorégraphe) de monter son propre récital « J’aurais voulu dev’nir chanteuse », un univers allant de Bach à Bernstein en passant par Poulenc. Elle le crée à Paris et le tourne en France. On lui décerne le prix Charles Oulmont. C’est tout naturellement qu’en 1999, elle crée un nouveau spectacle uniquement composé de créations à Montreux (Suisse), à Paris, et en tournée (enregistrement du CD chez Scalen, elle obtient les « clés Télérama »). À cette occasion, on peut l’entendre aux Victoires de la Musique Classique de même qu’aux concerts qu’elle présente : « La nuit des Musiciens » organisée par la Spedidam et les deux soirées « Talent Midem Adami ».
Entrée Gratuite.