Catégorie : Cimetière des éléphants

Paris Normandie du 18 décembre 2004

Plébicite pour une pièce

pn18-12-04.jpg

A la fois drôle, sarcastique et émouvante la pièce « Le Cimetière des Éléphants » a séduit les trois cents spectateurs réunis samedi soir au théâtre Montdory. Jean-Paul Daumas, l’auteur, avait fait le déplacement depuis Nice pour voir sa pièce interprétée par la compagnie du Jeu d’Orgue, de l’atelier théâtre de Barentin.

« J’ai beaucoup aimé l’interprétation. C’est très différent de ce que j’ai pu voir jusqu’à présent, il y en a eu au moins cinquante versions différentes. C’est extrêmement décalé et très surréaliste. Je trouve que c’est une jolie production. Les comédiens étaient très sincères. Les théâtres amateurs prennent plus de risques que les professionnels. Ils font plus d’?œuvres de création d’auteurs vivants. Ils ont plus un esprit de pionniers. L’aventure recommence à chaque fois et c’est ce qui est merveilleux pour un auteur », a déclaré Jean-Paul Daumas.

La reconnaissance d’un an et demi de travail pour les comédiens qui valait tous les applaudissements recueillis lors de la soirée.


Visite surprise de Jean-Paul Daumas à Barentin

Parmi les trois cents spectateurs venus voir « Le cimetière des éléphants » le samedi 11 décembre 2004 au théâtre Montdory à Barentin. Jean-Paul Daumas, l’auteur, avait fait le déplacement depuis Nice pour voir sa pièce interprétée par la « Compagnie du Jeu d’Orgue ».

« J’ai beaucoup aimé l’interprétation. C’est très différent de ce que j’ai pu voir jusqu’à présent, il y en a eu au moins cinquante versions différentes. C’est extrêmement décalé et très surréaliste. Je trouve que c’est une jolie production. Les comédiens étaient très sincères. Les théâtres amateurs prennent plus de risques que les professionnels. Ils font plus d’œuvres de création d’auteurs vivants. Ils ont plus un esprit de pionniers. L’aventure recommence à chaque fois et c’est ce qui est merveilleux pour un auteur », a déclaré Jean-Paul Daumas après le spectacle.


Le cimetière des éléphants (création en 1991)

La pièce « Le cimetière des éléphants » a été jouée pour la première fois au théâtre de la plaine du 2 Octobre au 17 Novembre 1991 par Jean Lescot, Ariane Ascaride, Liliane Rovère, Nadia Barentin (est-ce un signe ?) et Claire Maurier, dans une mise en scène de Gilles Guillot.

cimetiere1.jpg


Jean-Paul Daumas

Jean Paul DAUMAS est comédien, metteur en scène, auteur depuis 1984, membre des E.A.T. depuis 2003.

daumas.jpg

Il est né le 07 Décembre 1941, à Oran en Algérie. A partir de 1958, il suit parallèlement à son cursus médical des études universitaires de théâtre et participe au Théâtre du Passe Temps.
En 1965, il crée une compagnie universitaire Le Petit Théâtre de Montpellier qui tourne en France et en Allemagne.
Il s’établit à Nice en 1970 en tant que spécialiste de rééducation et réadaptation fonctionnelles.

Jean-Paul Daumas commence à écrire pour le théâtre en 1981. Parmi ses pièces, Vous verrez Madame la pluie n’est pas du tout ce que l’on croit est primée au concours de l’Acte à Metz en 1984 avant d’être créée au Théâtre de la Huchette en 1989 et Le Cimetière des Éléphants, publiée aux éditions des Quatre Vents, créée en Avignon en 1990, a été reprise plusieurs fois en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Il a écrit également une comédie musicale La Deuxième Croisière du Titanic sur une commande du Théâtre de Vidy de Lausanne et une pièce radiophonique Rue des Martyrs.
Il est par ailleurs l’auteur d’un roman, La Maison en poudre et d’un recueil de nouvelles, Chronique de faits divers.


Le cimetière des éléphants (la pièce)

Dans quel univers Jean-Paul DAUMAS nous emmène-t-il à travers ces rencontres de femmes ? On peut se le demander ! S’agit-il d’une pension de famille, d’une maison de retraite, d’un asile d’aliénés ou tout simplement d’une scène de théâtre ? A vous de trouver la réponse !
Quatre femmes vivent en huis clos dans ce lieu où l’on feint de ne pas entendre les coups frappés au fond du couloir (on est très bien ici), sans jamais oser (ou pouvoir) en sortir, parce que dehors il pleut (est-ce pire que la canicule ?), Qu’il y a des voyous partout ? (insécurité quand tu nous guettes !), que? que? que?…


Paris-Normandie du 11-12-04

Au théâtre ce soir

cim1.jpgLa compagnie du Jeu d’Orgue, de l’Atelier théâtre de Barentin (ATB), présente « Le Cimetière des Éléphants », ce soir au théâtre Montdory. Il s’agit d’une pièce signée Jean-Paul Dumas et mise en scène par Patrick Bentley. Cette pièce emmène le public dans l’univers de quatre femmes, qui vivent en huis clos dans un lieu où l’on feint de ne pas entendre les coups frappés au fond du couloir, sans jamais oser en sortir. Un jour arrive Fernande, personnage étrange qui sème la perturbation dans ce ronron quotidien. Du rire garanti. « Nous avons invité l’auteur de la pièce Jean-Paul Dumas qui habite Nice, car nous l’avions contacté pour avoir son autorisation pour monter sa pièce. Nous venons d’apprendre qu’il va faire le déplacement. Nous sommes à la fois ravies et inquiètes de savoir comment il va juger la façon dont nous allons interpréter sa pièce », confie Martine Davy, l’une des comédiennes. l Le Cimetière des Éléphants, ce soir samedi 11 décembre à 20 h 30 au théâtre Montdory. Prix : 6 et 9 €